My Absolute Boyfriend

my_absolute_boyfriend_sbs_3729

My Absolute Boyfriend

Titre alternatif : Romantic Comedy King

Année : 2019

Genres : Comédie – Romance – Fantastique

Nombre d’épisodes : 40 (35 min)


Acteurs principaux :

Yeo Jin Goo ♥ ► Yeong Gu / Zero-Nine

Min-Ah ► Uhm Da Da

Hong Jong Hyeon ► Ma Wong Jun


Scénario :

Uhm Da Da travaille en tant que maquilleuse professionnelle spécialisée en effets spéciaux. Elle est en couple depuis 7 ans avec Ma Wong Jun, un acteur célèbre, mais leur relation est secrète et de plus en plus compliquée.

Elle reçoit par hasard un robot humanoïde, Yeong Gu, programmé pour être un parfait petit ami.

Alors que le couple se sépare, Ma Wong Jun voit d’un très mauvais œil cet homme sorti de nulle part courtiser son ex petit-amie…


16/20

♫♪♫ Toutes les machines ont un cœur, t’entends ?
Toutes les machines ont un cœur, dedans
Qui bat, qui bat, qui bat… ♫♪♫

tenor


~

Avis

J’ai vécu un véritable ascenseur émotionnel avec ce drama.

Alors OUI il n’a rien de révolutionnaire, OUI c’est complètement tiré par les cheveux, mais – je ne saurais expliquer pourquoi – je me suis totalement laissée emporter par l’histoire. Ce qui est dingue, d’autant plus qu’il s’agit d’une relation entre un humain et un robot, c’est que l’amour est palpable. Les émotions sont tellement omniprésentes et bien retranscrites par les acteurs que les épisodes n’ont eu aucun mal à m’attendrir, à me faire rire ou à m’émouvoir.

J’étais évidemment ravie de retrouver Yeo Jin Goo ♥ à l’écran, il a clairement le profil type du robot parfait, et j’ai découvert une Min Ah très convaincante, surtout dans le deuxième moitié du drama qui prend un tournant plus tragique.

My Absolute Boyfriend, c’est l’histoire d’un robot qui souhaite être aimé, c’est la dévotion et l’amour d’un créateur pour son chef d’œuvre, c’est le jugement d’une société où il ne faut pas sortir du moule. C’est aussi beaucoup de scènes attendrissantes (tourne disque, lampadaire, danse) et recambolesques (je n’énumererai pas les techniques de drague douteuses de Yeong GuTuzki).

absolute-boyfriend
Exemple de technique de drague douteuse ^^

Si vous avez aimé I Am Not A Robot, vous aimerez probablement celui-ci, l’histoire et les problématiques soulevées sont différentes et je n’ai eu aucune impression de réchauffé (même par rapport à l’adaptation japonaise Zettai Kareshi).

J’aurais préféré que le format soit plus court en zappant Diana la psychopathe pour mieux se concentrer sur le triangle amoureux et les problèmes de vie induits par une relation entre un humain et un robot. Je n’ai pas non plus trop compris la toute fin ni son intérêt… Mais de manière générale, je ne peux nier le plaisir que j’ai eu à mater Yeo Jin Goo torse nu enchainer les épisodes, les papillons dans le ventre, ébahie par l’intensité dégagée par le couple principal.



Petit mot de la fin

Empress Ki

De l’amour en quantité déraisonnée, sans prétention.

yeo-jingoo-my-absolute-boyfriend-sbs-abs-2.png
Et puis voilà quoi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s