The King Loves

The_King_in_Love

The King Loves

Titre alternatif : Le Roi Aime

Année : 2017

Genres : Romance – Historique – Mélodrame

Nombre d’épisodes : 20 (65 min)


Acteurs principaux :

Im Si Wan ► Wang Won

YoonA ► Eun San

Hong Jong Hyeon ► Wang Rin


Scénario :

Wang Won est le prince héritier de Goryeo. Il est beau et éloquent mais cache une soif de pouvoir et une certaine cruauté. Wang Rin, un homme raffiné, est son meilleur ami d’enfance et son garde du corps de confiance.

Lorsque la belle Eun San, fille du ministre le plus riche, se lie d’amitié avec eux, beaucoup de choses vont changer…


17/20

En manque de dramas historiques et ne trouvant rien de croustillant à me mettre sous la dent, je suis allée jeter un oeil sur ce drama de 2017 dont je n’avais absolument pas entendu parler et j’ai été très agréablement surprise !

Im-Siwan-Hong-Jong-Hyun-2
Bromance en veux-tu en voilà !


~

Le fond et la forme

Bon. Le début partait très mal, j’ai bien cru arrêter après le 1er épisode : entre les perruques qui faisaient fakes (ça se voiiiiiit quoi), les actions/réactions théâtrales des protagonistes (cf: ils sont sur un pont hyper craignos au dessus d’un ravin mais sautent dessus inconsciemment, évitant la mort de justesse et là encore ils restent zens) et ma préférence instantanée pour le second lead, je me suis dit que j’allais forcément être déçue. Et bien heureusement que j’ai continué car ce drama m’a vraiment séduite.

Perruques à part, la réalisation est vraiment magnifique : les couleurs, décors, paysages et costumes nous en mettent plein les mirettes, tandis que l’OST ravit notre audition.

J’ai été très agréablement surprise par les choix scénaristiques || SPOIL – Notamment que l’héroïne finisse avec le second lead, l’affiche m’avait complètement induite en erreur || et j’ai aimé l’histoire derrière chaque personnages : les identités cachées, le passé d’Eun San, la bromance, la fragilité de la position de Wang Won et le contexte général. L’intrigue politique souligne l’influence de Yuan sur Goryeo et apporte un vrai plus au drama. En effet, historiquement, les Mongols ont bien envahi le royaume de Goryo à plusieurs reprises entre 1231 et 1259, année où ils ont installé le prince Wonjong sur le trône du Goryeo, qui devint un État vassal versant un tribut aux Mongols. J’ai donc trouvé fort intéressant l’adaptation des faits – bien que romancés – par ce drama.

~

Les personnages

Wang Won (Im Si Wan) alias le Prince Héritier est un héros passionnant. Désireux d’être un bon roi, Wang Won est quelqu’un de juste et près du peuple. Typiquement humain, il est aussi borné et très égoïste quand il s’agit de faire passer ses désirs avant ceux des autres. || SPOIL – C’est pourquoi la fin m’a plu – même si triste pour lui car il se retrouve seul -, car il finit par mettre son égoïsme de côté au profit des deux personnes qui comptent le plus pour lui. || Sans cesse écarté des uns et des autres à cause de son sang mêlé, il surmonte les obstacles grâce à son intellect et sa perspicacité, mais aussi grâce à son amitié hors du commun avec Wang Rin. Cette bromance porte tout le drama, surpasse de loin la romance, et nous fait passer par toutes les émotions. Que serait Wang Won sans Wang Rin ?

Dès le début, Wang Rin (Hong Jong Hyeon) a été mon petit chouchou et je me lamentais d’avance qu’il ne finisse pas avec la fille (|| SPOIL – sauf que siiiii. Le drama casse les codes et m’a comblée de ce côté là ♥ ||). Pourquoi le mec gentil, loyal, honnête – et j’en passe – devrait toujours finir seul bordel de m*rde ? J’ai adoré Wang Rin parce qu’il bénéficie d’un intelligence émotionnelle fine et d’une loyauté telle qu’il fera toujours passer le bonheur de son meilleur ami avant le sien. Bienveillant, modeste et chevaleresque, Wang Rin est aussi le héros type qui fait rêver. Les aléas qui se mettent sur son chemin et les situations délicates auxquelles il fait face font de lui un personnage entier que l’on ne peut qu’aimer.

Après The K2, YoonA m’a bien plus convaincue dans le rôle d’Eun San. J’avais peur qu’elle soit le cliché de la nana faiblarde qui passe son temps à se mettre en danger bêtement, mais ce n’est pas du tout le cas – même s’il est vrai qu’elle se fait secourir par nos deux héros un nombre incalculable de fois -. Au contraire, Eun San est une héroïne badass qui s’est formée aux arts martiaux dès sa jeunesse pour assouvir sa soif de vengeance. Courageuse voire téméraire, elle a aussi un faible pour le bon vin et n’hésite pas à se mettre une petite mine de temps en temps. J’ai aimé qu’elle tente de préserver l’amitié incroyable entre Wang Rin et le Prince Héritier. Tout comme elle, on est jaloux de cette bromance dont on voudrait faire partie.

Côté antagonistes, le couple Song In / Ok Bu Yong avait quelque chose de captivant. Les derniers épisodes leur donnent plus d’épaisseur, j’ai adoré les détester. Les réelles motivations de Song In restent cependant un peu légères à mon goût.

Enfin, l’un des personnages que j’ai préféré (aussi parce qu’il est ultra canon Tuzki) c’est Moo Suk (Park Young Woon), l’homme mystère avec le tatouage de serpent. L’axe de développement choisi pour ce personnage m’a ravie (|| SPOIL – qu’il tombe amoureux de sa victime et trahisse son maître à la fin, j’étais à mille lieues d’imaginer tout ça ! ||), même si j’aurais aimé qu’ils creusent plus sa relation avec Bi Yeon (|| SPOIL – Elle ne saura donc jamais que c’est lui qui lui a fait sa cicatrice ? ||). Il y avait limite de quoi faire un drama juste sur leur histoire à tous les deux.



Petit mot de la fin

Empress Ki

The King Loves est un bon drama historique avec tout ce qu’on aime : des renversements de situation, des trahisons, des injustices et faux témoignages qui nous mettent hors de nous, de l’amour, du chevaleresque, des mecs bien badass… le tout sur fond de musiques renversantes qui nous transportent dans cette époque révolue.

the_king_loves_930811


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s